s p e c t a c l e s  

Calendrier 
Le pinceau voyageur
Babel lune
L'objet invisible
Pendant que le loup
Déambulle
Poékit 
Racines et souches 
Grain de riz 
Les lieux qui nous ont
   accueillis
  

Coquelicot

Théâtre musical, danse et marionnettes
pour les enfants à partir de 1 an,
leurs frères et sœurs, leurs parents
durée : 40 minutes
Conception, textes et mise en scène : Hélène Hoffmann
Scénographie, marionnettes : Michèle Coudert
Costumes : Marie Thérèse Peyrecave
Musique originale : Pierre Charial et Sylvain Juret
Assistante chorégraphique : Carole Parpillon
Interprétation : Bérangère Mehl et Hélène Hoffmann
Production : CompagnieVire Volte,
avec le soutien de la ville de Rosny-sous-bois


Comme elle aime à le faire pour son public en herbe, la compagnie Vire Volte ne raconte pas une seule histoire – les tout-petits ne sont pas forcément sensibles à un développement narratif -  mais embarque les spectateurs dans une ronde sensorielle et colorée autour d’un thème. Chacun peut alors s’inventer son histoire, ses histoires, faites de réminiscences sensibles et d’imaginaire.

Le coquelicot évoque les grandes vacances, le bord des chemins, les ballades. Il a l’air fragile et pourtant il s’épanouit en liberté. Il fuit les parterres balisés, ordonnés, se fane si on le met en vase mais nous offre sa splendeur écarlate au détour des champs et des chantiers, en ville comme à la campagne.


Un spectacle en trois temps

Le matin, l’heure où de la rosée se joue des transparences de l’eau, c’est elle qui va nourrir la terre. Le chant et la danse se répondent dans un cache-cache joyeux, et humide… L’espace se dévoile peu à peu., des vaporisateurs deviennent musiciens.

Midi, et son éblouissement lumineux déclinent la gamme des jaunes, c’est l’heure du grouillement des insectes dans l’herbe. Micro-cosmos tragi-comique autour des fleurs qui s’ouvrent. L’araignée danse le french cancan, le scarabée philosophe, le mille patte nargue l’abeille.
Les marionnettes se déchaînent. La danse des éventails fait écho aux éclosions florales.

Au soir vient la splendeur du coquelicot épanoui. La scène est inondée du rouge d’une immense robe de soie mouvante. L’effet visuel est saisissant, le chant , la composition instrumentale, la danse de la soie s’emballent au diapason de la couleur.

Compagnon
du bord des routes,
de terrains vagues
en champs de blé …
Une variation ludique
où les objets,
la danse,
la musique chantent la fleur-fée
de nos enfances.



e n  s a v o i r  p l u s
Scénographie
Chansons
Texte bleu
Texte rouge
Michèle Coudert
Pierre Charial
Photos
Fiche technique